• LE LABYRINTHE DE PAN

    Gaff967504707

    2006
    GUILLERMO DEL TORO
    deltoro_l

    Espagne 1944,désormais sous la coupe de Franco. Les maquisards se terrent dans les montagnes. La jeune Ofelia suit sa mère, remariée avec le tyrannique et sanguinaire Vidal, capitaine de l’armée franquiste. Guidée par un étrange insecte qu’elle prend pour une fée, la jeune fille découvre au cœur d’un labyrinthe voisin de sa nouvelle maison un faune inquiétant. Il lui révèle qu’elle serait la princesse d’un monde souterrain. Mais pour en être certain, et pour qu’elle puisse retrouver ses vrais père et mère, Ofelia devra réussir trois dangereuses épreuves que rien ne l’a préparée à affronter…

    a_pans_labyrinth_PL_Disc1_6

    a_pans_labyrinth_PL_Disc1_8

    a_pans_labyrinth_PL_Disc1_7

    a_pans_labyrinth_PL_Disc1_5

    a_pans_labyrinth_PL_Disc1_11

    a_pans_labyrinth_PL_Disc1_9

    a_pans_labyrinth_PL_Disc1_10

    02

    03

    05

    06

    08

    09

    10

    11

    15

    14

    18

    01

    La candeur de l'enfance face aux horreurs du monde est un thème que Guillermo del Toro avait déjà exploité dans l'échine du diable,où il mettait déjà en scène la guerre civile espagnole.
    Le labyrinthe de Pan est un trés beau film.Les acteurs sont trés convaincants et la prestation de Lopez exceptionnelle


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Mars 2010 à 08:02
    le chef d'oeuvre de Guillemrmo del Toro: un film à la fois brutal et merveilleux.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Pandora
    Mercredi 10 Mars 2010 à 08:02
    à Elsoliver
    oui,un parcours cruel et enchanteur d'une grande beauté visuelle et émotionnelle
    3
    Jeudi 11 Mars 2010 à 08:02
    dire que j'avais vu ce film au ciné...
    4
    Pandora
    Jeudi 11 Mars 2010 à 08:02
    à Eelsoliver
    Ah ? et tu ne l'as pas revu depuis?
    5
    Jeudi 11 Mars 2010 à 08:02
    Immense. Au-dela du chef d'oeuvre, c'est un classique instantané que nous offre Del Toro.
    Y a tout un parallèle avec lui-même dans ce film. Il n'aime pas la réalité, d'où ce monde imaginaire. Sauf qu'il est intelligent et sait que tout ceci n'est qu'un fantasme, du coup, ça rend la réalité encore plus cruelle.

    Un film qui fera date !
    C'est hallucinant qu'il n'ait pas été récompensé à Cannes !!
    6
    Pandora
    Samedi 13 Mars 2010 à 08:02
    à SebAngelus
    On ne peut faire que des louanges sur un tel monument,un rare moment de cinéma,il aurait fait une belle palme d'or si le jury ne lui avait pas préféré "le vent se lève "...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :